Les gouverneurs et les provinciaux

Les gouverneurs et les provinciaux sous la République romaineLes gouverneurs et les provinciaux sous la République romaine

Actes du colloque de l’université de Nantes (25-26 mai 2010)

Nathalie Barrandon et François Kirbihler (dir.)
PUR, Rennes, septembre 2011, 304 pages

Le colloque tenu à Nantes en mai 2010 a permis d’affiner la connaissance de l’administration concrète des provinces de la République romaine par la prise en compte simultanée des textes littéraires, des inscriptions et de l’archéologie, avec un souci de casser les divisions géographiques entre l’Est et l’Ouest de ce qui devenait un empire territorial. Cet ouvrage regroupe en quelques grands thèmes les articles de spécialistes des provinces romaines.
Les relations entre les autorités romaines et les cités provinciales, principalement leurs élites, ont été privilégiées pour guider une réflexion commune concernant l’administration de l’empire. Si les premières contributions analysent des prérogatives traditionnelles mais peu étudiées des gouverneurs, recrutement de soldats auxiliaires provinciaux et activités religieuses romaines, voire la réalité de la présence des représentants de Rome dans un cas particulier, la Grèce balkanique, d’autres articles précisent la communication entre les cités passées sous la domination romaine et le Sénat romain ou les processus de fondation de cité par des gouverneurs, en Hispanie et dans le Pont. Des enquêtes ayant pour objets les clientèles ou la sociabilité apportent un regard neuf sur les Cornelii Balbi en pleine ascension ou sur le cérémonial d’accueil et les réceptions réunissant gouverneurs et provinciaux. Enfin quatre études de la documentation attachée à des personnalités romaines soulignent les contrastes d’une époque souvent troublée : s’il exista d’une part les proconsulats encensés de Mucius Scaevola et Servilius Isauricus en Asie, l’analyse d’autre part des réquisitions du blé sicilien par Verrès et la discussion relative à l’authenticité des Lettres grecques de Brutus rappellent l’existence de gouvernements moins respectueux des provinciaux.
Il en résulte une image renouvelée des relations entre les gouverneurs et les provinciaux de l’époque républicaine.

Table des matières

Compte rendu :

G. Masci (Historikά)

S. Armani (REA)

L. Burckhardt (Museum Helveticum)

Le commander sur :

      

Maître de Conférences en Histoire romaine à l’Université de Nantes, une part importante de mon travail est dédiée à la formation des étudiants en Histoire romaine, avec le souci de les sensibiliser à la pensée politique et de développer leur esprit critique. Ainsi le temps consacré à la recherche est un préalable nécessaire à l’enseignement dispensé. Ce site est destiné à diffuser les résultats de cette recherche et à faciliter leur accès, toujours dans un souci de partage avec la communauté scientifique, mais aussi avec un public plus large.

En savoir plus